Rénovation énergétique

Comment bien isoler son logement ?

La rénovation de l’isolation de votre maison permet à la fois de réduire vos consommations d’énergie de chauffage et d'améliorez le confort thermique de votre maison.

Les murs de votre maison sont froids et humides en hiver ? Vous avez du mal à chauffer vos combles ? Vous sentez un courant d’air frais en vous approchant de vos fenêtres ? Il est temps de penser à la rénovation énergétique et reprendre en main l’isolation de votre maison. Une évaluation de l’existant mais aussi des ponts thermiques vont permettre d’isoler au mieux votre habitation, avec l’isolant adapté à votre besoin.

La réussite de votre isolation doit réunir 4 conditions : une ventilation performante, des ponts thermiques minimisés voire supprimés, plus de condensation, la réduction des infiltrations d’air parasite.



Isolation

Pourquoi isoler un logement ?


Quelles sont les avantages d’isoler un logement et pourquoi ? C’est dans l’ère du temps : être sensibilisé aux enjeux de la réglementation thermique. Majoritairement, les logements ont été construits avant 1974, une époque où la réglementation thermique était loin de nos pensées et réflexions. Ces logements sont énergivores en énergie et en chauffage. L’isolation de votre bien est désormais impactant pour réduire votre facture et améliorer votre confort au quotidien. Optimiser son isolation, c’est adapter les bonnes solutions et comprendre d’où viennent les déperditions de chaleur.

4 Bonnes raisons d’isoler sa maison ou son appartement


1. Le confort

2. Reduction consommation énergétique


Isoler votre maison ancienne, neuve ou votre appartement enlèvera cette sensation d’inconfort même si vous avez le sentiment de bien chauffer votre bien. Des murs mal isolés, des fenêtres mal isolées en hiver, créeront les conditions d’un sentiment de froid.

En isolant dans les règles de l’art vos murs, votre toiture, vos fenêtres, votre plancher par exemple, votre facture de chauffage en sera de suite impactée positivement.


3. Logement plus facile à entretenir

4. Augmentation de la valeur d’un bien


Un logement mal isolé vieillit mal, crée de la condensation (cela peut provoquer des moisissures, un papier-peint qui se décolle, des murs qui s’abîment, des fenêtres qui se dégradent, …). Avec une bonne isolation, votre maison ou appartement resteront sains dans la durée et vous généreront moins de travaux d’entretien.

En isolant votre maison, votre diagnostic de performance énergétique dit DPE en sera bien meilleur. Avec la législation qui se durcit actuellement, les contraintes de la réglementation thermique qui évoluent, votre bien, dans le cadre de la vente ou de la location de celui-ci, sera mieux valorisé. Vous vendrez mieux et vous louerez mieux.


Quels sont les différents types d’isolation ?


Les travaux d’isolation permettent de vous protéger des aléas extérieurs, tant sur le plan thermique que sur le plan phonique. Le but d’une isolation est d’atténuer le plus possible la déperdition de chaleur et le bruit en améliorant l’épaisseur et la qualité des parois de votre maison (cela impacte directement l’isolation de vos murs, de vos sols et de votre toiture).

Ainsi, une maison bien isolée associée à un système de chauffage économique, comme une pompe à chaleur par exemple, est l’assurance pour vous de réduire vos dépenses énergétiques. Murs, combles, fenêtres… Vous pouvez intervenir à différents endroits afin de retrouver une maison saine, confortable et plus économique.

Isolation

L’isolation des murs


L’isolation des murs (thermique et phonique) permet de réaliser des économies d’énergie et de gagner en confort. Pour lutter contre les ponts thermiques, les effets « parois froides », l’humidité ou encore les courants d’air à l’origine des chocs thermiques dus à l’air qui s’infiltre à l’intérieur, il est important de soigner l’isolation de ses murs. Pour palier ce problème, il existe différents types de solutions d’isolation des murs que nous vous détaillons plus bas.


1. L’isolation des murs par l’intérieur (ITI)


L’isolation par l’intérieur consiste à doubler d’isolants (laine de verre, laine de roche, liège, chanvre, panneaux de polyuréthanne…) l’intérieur de la maison.
L’isolant est posé dans des châssis métalliques qu’il faut préalablement installer. La couche d’isolant posée, tous les murs sont rhabillés soit avec des plaques de plâtre (placo), soit avec des briques enduites.

– L’ITI permet d’augmenter les performances thermiques et phoniques du logement.

– Ce type d’isolation thermique est facile à mettre en œuvre et rapide à installer.


L’isolation des murs par l’extérieur (ITE)


Qu’est ce que l’isolation extérieure ? Elle consiste à installer à l’extérieur sur la globalité de la maison, des panneaux d’isolants associés à des vides d’air, que l’on vient ensuite barder ou enduire.

L’isolation par l’extérieur crée une « seconde peau » sur l’ensemble de la maison. Elle protège le bâti dans sa globalité, de manière uniforme. La mise en place d’une isolation extérieure intervient soit dans le cas d’une rénovation globale, soit dans le cas d’un ravalement de façade.


L’isolation de la toiture


Isolation sous toiture


L’isolation sous toiture consiste à insérer des produits isolants dans les chevrons en retirant le revêtement intérieur des pans du toit. Cela vous permettra d’améliorer la performance énergétiquede votre logement.

Plusieurs techniques d’isolation sous toitureexistent (isolation par soufflage, isolation par isolant à dérouler…)


Isolation de toiture par l’extérieur


L’isolation par l’extérieur de la toiture permet de lutter contre les déperditions énergétiques afin de gagner en confort thermique toute l’année. Isoler son toit permet également de conserver une maison saine, en bon état, qui se dégrade beaucoup moins vite. Pour finir, ce type d’isolation permet d’offrir une nouvelle couverture à son toit et donc d’améliorer son rendu visuel.

Différentes techniques d’isolation de toiture par l’extérieur s’offrent à vous (les panneaux autoportants, le sarking…).


Isolation des combles


Les déperditions énergétiques se font pour 30% par le toit ! Isoler ses combles aménagés ou perdus permet d’améliorer le confort thermique d’un logement et de diminuer le montant de ses factures énergétiques.

En fonction de si vous disposez de combles perdus ou de combles aménageables, vous retrouverez différentes solutions pour isoler cette partie de votre maison.

Isolation de combles par l’intérieur, isolation de combles par l’extérieur, isolation par soufflage…


Isolation d’une pièce d’un logement


Isolation d’un garage


Isoler son garage permet de faire des économies d’énergie !

Si votre garage est attenant à votre maison, et que son isolation est mauvaise, cela peut entraîner des ponts thermiques. Par la suite, ce problème se répercutera sur le confort thermique de vos pièces de vie, mais également sur vos factures de chauffage ! (Si votre garage est un bâtiment indépendant faire des travaux d’isolation ne sera pas nécessaire).

Pour isoler un garage vous pouvez intervenir sur :

L’isolation du mur de votre garage attenant à votre habitation.
Isoler la porte de votre garage. Il existe de nombreux modèles de portes isolantes pouvant répondre à vos besoins.
Isoler le plafond de son garage


Quels sont les différents types d’isolants ?


Les isolants minéraux


> Type : Laine de roche, laine de verre ou encore verre cellulaire, les isolants issus des minéraux sont les plus utilisés en rénovation, en raison de leurs prix raisonnables mais aussi de leurs bonnes performances thermiques.

> Forme : Se présentent en rouleaux, en panneaux, ou encore en projections.

> Utilisation : Ce type d’isolant est principalement utilisé pour isoler les toitures, les toiture-terrasses, les combles perdus ou aménagés, les cloisons, les planchers et dalles flottantes.


Les isolants minéraux


> Type : De plus en plus utilisés depuis quelques années, les isolants biosourcés sont des matériaux issus de matières premières renouvelables d’origine végétale ou animale. Parmi ces matériaux, on peut citer notamment le bois, la paille, le liège, le chanvre, le lin, la laine de mouton, la plume de canards, la ouate de cellulose, etc…

> Forme : Ces matériaux se présentent soit en rouleaux, soit en panneaux, soit en vrac.

> Utilisation : Ils sont utilisés pour l’isolation des planchers, des combles, des toitures, des cloisons et des sols. Leurs prix dépendent beaucoup du matériau, de sa présentation, de sa disponibilité à proximité, etc… En termes de performances, elles dépendent bien évidemment des matériaux utilisés.


Quelles sont les aides financières pour réaliser des travaux d’isolation ?


Sous certains critères définis par l’Etat, la réalisation de travaux de rénovation énergétique peut permettre de bénéficier d’aides financières.


> Ma PrimeRénov’ peut vous concerner.

> Il existe un dispositif « isolation à 1 € » qui pourrait bien alléger votre facture d’isolation.


Pour vos travaux d’isolation : faites confiance à Isole Plus


Prêt à taux zéro

Matériaux biosourcés

Aide administrative

Un interlocuteur unique

Diagnostic complet
et gratuit


Nos certifications

 
  • RGE QUALIBAT Isole plus
  • RGE
  • qualipv détouré
  • QualiPAC détouré